La pneumonie est une inflammation des poumons habituellement causée par une infection, mais également par des produits irritants ou des vomissements accidentellement inhalés. La moitié des cas de pneumonies sont causés par des virus, en particulier chez les enfants. Dans certains cas, elles peuvent s’accompagner de bronchite et de bronchiolite, voire se compliquer avec une surinfection par des bactéries.

Chaque année en France, de nombreuses hospitalisations pour pneumonie sont liées à l’épidémie de grippe. Le vaccin contre la grippe est recommandé et gratuit pour les personnes de plus de 65 ans, ainsi que pour les adultes et les enfants de plus de six mois qui présentent certaines maladies.

La vaccination contre les infections à pneumocoques permet également de se protéger contre certaines pneumonies. Elle est recommandée :

  • aux personnes de plus de 65 ans (en particulier celles qui vivent dans des établissements de type maison de retraite),
  • aux personnes immunodéprimées ou dont la rate a été enlevée (« splénectomie ») ;
  • aux personnes qui souffrent de maladies respiratoires chroniques (BPCO, emphysème, mucoviscidose, asthme, etc.) ;
  • aux personnes qui sont fréquemment hospitalisées ;
  • aux personnes qui souffrent d’une brèche ostéoméningée.

Chez les nouveau-nés, la vaccination contre Hæmophilus influenzae de type B protège contre cette forme particulière de pneumonie bactérienne.

Habituellement, les pneumonies se traduisent d’abord par l’apparition d’une toux sèche qui, en quelques jours, devient grasse. La fièvre s’installe très rapidement et peut atteindre des valeurs élevées (jusqu’à 41°C). La personne malade est essoufflée lors des activités quotidiennes, et elle se plaint de douleurs à la poitrine en inspirant ou lors de la toux, de douleurs des muscles et de maux de tête. Dans le cas des pneumonies d’origine virale, la toux tend à rester sèche, sans expectoration.

Pour améliorer le confort, il est recommandé de rester en position assise ou semi-assise, même pour dormir. Le repos est indispensable, ainsi qu’une bonne hydratation. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des séances de kinésithérapie respiratoire pour dégager les bronches et améliorer le confort respiratoire.

Le traitement des pneumonies virales consiste essentiellement à surveiller leur évolution et à soulager la fièvre et les douleurs avec du paracétamol.

Le traitement des pneumonies bactériennes et de celles dues à des mycoplasmes repose sur la prescription d’antibiotiques dès le diagnostic. Le traitement antibiotique dure habituellement une ou deux semaines et doit être pris sans oubli et pour toute la durée du traitement.